Comment arrêter le tabac pour améliorer ses performances sportives

Comment arrêter le tabac pour améliorer ses performances sportives ?

Le sport favorise une meilleure santé cardio-vasculaire, la perte de poids, l’amélioration de la qualité du sommeil, le développement de la masse musculaire, le modelage d’une belle silhouette, etc. Cependant, nombreux sont les hommes et les femmes qui n’arrivent pas à bénéficier de tous ces bienfaits. Ce sont particulièrement les personnes qui fument le tabac. En 2020, en France, environ un tiers de la population ayant entre 18 et 75 ans a été enregistré comme fumeurs occasionnels. Dans la même population, 25 % sont des fumeurs quotidiens. Pourtant, le tabagisme provoque une réduction importante des capacités physiques et des performances sportives chez nombreux de ces fumeurs. Il urge donc d’adopter des alternatives durables et des moyens efficaces pour en finir avec le tabagisme. 

Pourquoi arrêter le tabac quand on pratique le sport ? 

Faire des activités physiques régulières permet de réduire le stress ou le mal-être en lien avec le manque occasionné par l’arrêt de la consommation de nicotine. De plus, le sport évite la prise de poids après l’arrêt du tabac. Cependant, autant le sport permet de réussir la cure anti-tabac, autant l’arrêt du tabac est bénéfique pour l’augmentation des performances du sportif ainsi que l’amélioration de sa santé. 

Tabagisme : baisse de l’endurance et des performances sportives

Le monoxyde de carbone (CO) produit par combustion du tabac réduit fortement la capacité de l’hémoglobine (sang) et de la myoglobine (muscles) à transporter l’oxygène, réduisant ainsi l’apport au niveau du cœur, des muscles et des tissus. Cela est dû à sa très forte affinité avec ces protéines contenant du fer, par rapport à l’oxygène (200 à 250 fois plus d’affinité). 

Ainsi, même si le fumeur pratique le sport dans un environnement bien aéré, la capacité de son organisme à utiliser l’oxygène disponible est réduite. Tout cela engendre une baisse de l’endurance, des capacités physiques ainsi que d’autres aptitudes sportives

Tabac et sport : augmentation du risque d’infarctus et autres maladies cardio-vasculaires

L’exercice physique provoque, chez le fumeur, l’augmentation du travail cardiaque. Cela fatiguera par conséquent le cœur, avec des risques de plus en plus élevés de maladies coronaires et d’infarctus. De ce fait de fumer avant, pendant ou après un effort physique est très dangereux. En réalité, hormis l’exposition aux mêmes risques que tout fumeur de tabac (cancers, insuffisance respiratoire, maladies cardio-vasculaires, etc.), les personnes qui associent activités physiques et nicotine exposent leurs artères coronaires à des risques de rupture

De plus, fumer peut provoquer une insulino-résistance et donc augmenter le risque de diabète. Afin de sauvegarder son intégrité physique, il est recommandé d’opter pour la substitution nicotinique, les médicaments ou les thérapies cognitivo-comportementales. Les cigarettes électroniques s’avèrent de très bons alliés pour réussir son sevrage tabagique

La cigarette électronique : une solution pour arrêter de fumer

L’arrêt du tabac peut être efficacement favorisé par la cigarette électronique. Cette dernière peut aider à combattre la dépendance à la nicotine. Substituer la cigarette traditionnelle par le vapotage avec l’e-cig, c’est préserver sa santé par l’arrêt de l’inhalation de monoxyde de carbone et autres substances toxiques dérivées de la fumée du tabac. Sachant qu’il est difficile de contrôler l’envie de fumer par habitude (craving), adopter l’e-cigarette vous permettra de vous sevrer à votre rythme. Il s’agit d’une très bonne manière d’arrêter durablement de fumer, sans en subir les effets secondaires ni les risques de rechute. 

En effet, la cigarette électronique permet de combattre son addiction à la nicotine en réduisant progressivement la quantité de nicotine absorbée journellement. Cela passe par la diminution progressive de la teneur en nicotine des e-liquides consommés. À cette étape, de légères sensations de manque peuvent être ressenties de manière temporaire et à des seuils supportables. En réalité, cela permet d’habituer le cerveau à des consommations de plus en plus réduites de nicotine jusqu’à l’arrêt effectif. Mais réussir dans ce processus implique de bien choisir son e-cigarette en fonction de : 

  • sa consommation quotidienne de tabac,
  • ses préférences de vapotage (confort, praticité, discrétion, etc.) et,
  • son niveau de consommation (débutant, aguerri, expert, etc.).

Pour mieux répondre à vos besoins de vaping, il est idéal de choisir les modèles comme ceux proposés par CigaretteElec. Lesdits accessoires doivent être accessibles et simples à l’usage, tout en optimisant l’utilisation des e-liquides. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.