Le pouvoir de l’esprit en musculation

On le sait, l’entrainement physique et la nutrition sont deux composantes fondamentales de la musculation. Ce que l’on sait aussi, c’est que le mental est essentiel dans la préparation, un mental solide est en effet le seul garant du succès. Vous me direz, quand on a dit ça on a tout dit, en somme. Mais que cela signifie t-il concrètement ?

On s’entraine encore et encore mais parfois, certains muscles refusent de coopérer. On ne va pas le cacher, on est parfois trop guidé par l’idée d’avoir des gros muscles … le piège, c’est de considérer la musculation comme un exercice essentiellement physique. Si l’on s’entête à n’avoir qu’un objectif : soulever encore et toujours plus lourd par exemple, nos muscles risquent de ne plus suivre et stagner. Le résultat, des entrainements pas efficaces et des résultats décevants.

La clé ? Le mental. Tout est dans la tête, doit-on le répéter ? Et si vous parvenez à établir la précieuse relation cerveau-muscle, bingo, vous avez tout compris !

En musculation, c’est le cerveau qui fait gonfler vos muscles.
En musculation, c’est le cerveau qui fait gonfler vos muscles.

Se concentrer sur la synergie cerveau-muscles

La relation esprit-muscle fait référence à la synergie entre son cerveau et ses muscles, entre l’objectif et le résultat. Il s’agit dans un premier temps, de connaître ses muscles, de savoir comment travailler chacun d’entre eux pour pouvoir observer l’impact de l’exercice sur eux.

Plutôt que de se concentrer sur le poids que l’on va soulever (et le « toujours plus ») ou sur le nombre d’exercices que l’on va enchainer, la clé d’une musculation réussie est donc de se concentrer sur les muscles que l’on veut faire travailler.

Laissez votre égo au vestiaire, peu importe votre record perso, nulle besoin d’épater la galerie, pensez entrainement de qualité. Dans tous les cas, vous êtes assurés de ne pas vous entrainer pour rien.

Vos muscles sont des pics qui vont grandir (si votre entrainement est efficace).

 

La visualisation de l’entraînement

Comment arriver à cette relation esprit-muscles ? Concrètement, il s’agit de se concentrer sur ses muscles, sans négliger la respiration et bien entendu, l’échauffement.

Isolez-vous avant l’entrainement, pratiquez la méditation (on y reviendra) pour être à 100% dans l’entrainement. Commencez par imprimer des images mentales de ce que vous voulez accomplir pendant l’exercice. Utilisez la visualisation ! A vous de choisir l’image qui vous parle, Arnold Schwarzenegger par exemple, voyait ses muscles comme des pics montagneux qui allaient grandir par exemple.

Prenez pleine conscience de votre entraînement

Ne laissez pas votre vie, vos soucis ou votre stress polluer votre entrainement. Lorsque l’on vit une période difficile ou que l’on est stressé, on a souvent du mal à se concentrer sur notre exercice. Notre esprit s’égare, on est là physiquement mais pas mentalement. Erreur.

Pour récolter les fruits de son entrainement, il existe une autre clé : le moment présent. Et pour être dans le moment présent, on peut pratiquer la méditation de pleine conscience. Ceci est valable dans tous les sports. Prenez le basketball, l’ultra trail ou le poker : de Lebron James aux joueurs de poker de Team PokerStars, nombreux sont les athlètes qui pratiquent le yoga ou la méditation de pleine conscience. La performance est améliorée lorsque l’on est dans le moment présent et que notre attention est sans failles.

Et bonus, la pleine conscience est un état d’esprit, une façon de vivre dont les bénéfices s’étendent bien au-delà du sport.

L’affirmation

Une fois débarrassés de ces pensées parasites, il s’agit de se concentrer sur des pensées positives. Une façon de le faire est d’introduire l’affirmation dans son entrainement.
On l’a vu, et toutes les légendes de la musculation vous le diront : c’est l’esprit qui contrôle le muscle. Vous vous fixez un objectif, créez votre programme d’entrainement, mais c’est l’esprit qui détermine votre succès.
Avoir la bonne attitude mentale est un must. Il s’agit d’un conditionnement de l’esprit : cultiver des pensées positives et se répéter ses objectifs sous forme d’affirmation, que l’on se répète comme des mantras, aidera l’esprit à surmonter les obstacles.

Alors l’entrainement physique oui, mais si vous commenciez par entrainer votre « muscle esprit » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *